Développer ses compétences

Hypnose, développer ses compétences

Toute personne possède déjà en elle les ressources, les compétences, les capacités d’auto-guérison et de changement. Dès lors, l’hypnose (l’hypnothérapie) vise moins à installer de nouvelles compétences qu’à activer et amplifier celles dont vous disposez déjà à un niveau inconscient.

L’aide apportée en hypnose (et ensuite via l’auto-hypnose) fait appel à votre propre expérience et en facilite la (re)découverte et l’amplifie.

Le postulat de compétence existante permet également de réaliser une « auto-actualisation ». (comme une mise à jour sur votre PC).  La vision du monde est toute relative et, dès lors, en acceptant cette relativité, la notion de compétence que l’on peut développer au gré des nécessités et de la progression de son parcours de vie est logique.

Nous sommes chacun d’entre nous, l’expert de notre vie – de son contenu et de toute sa finesse. Progresser signifie donc ouvrir son réservoir à capacités latentes pour en extraire les ressources qui permettront de grandir et de franchir le cap suivant.

C’est pour cette raison, que de nombreux problèmes d’ordre psychologiques ou physiologiques se traitent par l’hypnose. Notre inconscient, c’est un peu comme un réservoir plein de talents qu’il suffit de stimuler pour qu’ils s’expriment à nouveau ou de façon amplifiée.

Hypnose, quelques applications

  • les phobies, l’anxiété et le stress,
  • les addictions (tabac, …), les comportements systématiques,
  • la réalisation d’apprentissages, le « dépassement de soi », la prise de
    décisions,
  • l’énurésie,
  • les troubles du sommeil,
  • les deuils, les chocs émotionnels, les images traumatisantes,
  • les douleurs chroniques,
  • certains symptômes d’origine allergique,
  • et bien d’autres encore.

Hypnose, développer ses compétencesQuand j’accompagne une personne en hypnothérapie, je ne suis que l’acteur qui facilite la navigation – au sein des ressources existantes –  en l’accompagnant par des processus qui mènent au changement.

C’est le climat de confiance et de collaboration entre sujet et thérapeute qui mène au résultat. L’art de la réussite passe par une écoute de la parole du sujet. Plus tard, le thérapeute utilise et amplifie les compétences existantes.

Hypnose, développer ses compétences

– Suivre et conduire :

Le processus : « pacing » et « leading »

En hypnose, la technique du « pacing » consiste à suivre, respecter et ratifier les actes du client : ses compétences. Il s’agit de suivre pas à pas ce qui vient du sujet en respectant son rythme.

Ce n’est qu’au terme de ce processus de suivi que le thérapeute peut, dans un second temps, orienter le changement – « leading » – mais toujours dans la direction prise par le sujet et en précédant de peu son intention.

Il s’agit de pousser le navire dans la direction du vent. Par conséquent, conduire signifie ici « amplifier » le mouvement amorcé par le client tout en l’infléchissant très légèrement de sorte que la déviation obtenue s’inscrive « naturellement » dans la « mouvance », un peu comme lorsqu’on danse avec une cavalière.

contact

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *