Des thérapies brèves orientées bonheur.

Hypnose et DECEMO (issu de l’EMDR), le bonheur, un apprentissage ?

Lors de consultations, nombreuses sont les personnes qui formulent leur objectif par une phrase courte « je veux aller bien ». Ces quatre mots d’une simplicité inouïe, sont une autre façon de définir l’atteinte souhaitée du bonheur.

Le bonheur, c’est cet état « ou on va bien » sans se poser trop de questions… C’est un état normal.

Et pourtant, certains ne parviennent pas à atteindre cette façon d’être.

En observant ce qui les entoure, c’est comme si un voile filtrant se dressait empêchant la lumière de percer. Le monde est terne ou on a l’impression de ne pas en faire partie.

Hypnose et DECEMO (issu de l’EMDR), le bonheur, un apprentissage ?

Les émotions et les perceptions

Certaines émotions sont comme des voiles qui empêchent le bonheur de percer. Du coup, quand le voile se dresse, c’est comme si notre état émotionnel ne nous appartenait pas. Nous subissons nos émotions négatives et elles prennent possession de nos journées. Au plus les journées se suivent, au plus ces tendances s’installent et se développent et nous devenons ce que nous vivons. Les gens disent ensuite d’eux-mêmes  qu’ils sont : « pessimiste, mélancolique, triste, peureux, craintif». L’immuable s’installe avec l’acceptation de vivre coupé de nos sensations et émotions agréables.

Hypnose et DECEMO (issu de l’EMDR), le bonheur, un apprentissage ?

Peut-on éduquer le cerveau au bonheur ?

Sans vouloir trop simplifier et prétendre que tout est une question de choix … conscient, la connaissance actuelle du cerveau permet de dire que se conditionner au bonheur et s’épanouir dans nos émotions agréables est comme une éducation.

Les thérapies brèves dont font partie l’hypnose et la méthode DECEMO permettent de lever le voile pour libérer nos perceptions et retrouver nos émotions. C’est d’abord un choix réel de prendre son changement en main puis cela devient un art de vivre, un moyen d’abandonner les préjugés pour partir à la découverte de soi.  Etre heureux, c’est être pleinement conscient et en accord avec les choix que nous faisons.

Hypnose et DECEMO (issu de l’EMDR), le bonheur, un apprentissage ?

Le bonheur serait donc aussi simple que de reconnaître nos ressentis et développer la possibilité d’évoluer vers ce qui nous plaît ?

Et si nous (ré)-éduquions notre potentiel à « être » heureux ?

Thierry Moens, hypnothérapeute et praticien DECEMO à Nîmes

07.60.23.62.62 - thierry.moens@hicnunc.org - http://www.hicnunc.org
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *