Soirée découverte hypnose - et si on en parlait.
Quand :
22 février 2017 @ 20 08 00 02002 – 22 10 00 02002 Europe/Paris Fuseau horaire
2017-02-22T20:00:00+01:00
2017-02-22T22:00:00+01:00
Où :
HIC & NUNC
17 Avenue Jean Jaurès
30900 Nîmes
France
Coût :
Gratuit
Contact :
Thierry Moens
0760236262
Soirée découverte hypnose -  et si on en parlait. @ HIC & NUNC | Nîmes | Occitanie | France

Soirée découverte hypnose –  et si on en parlait.

Nombreux sont ceux qui se posent des questions concernant l’hypnose et l’hypnothérapie.

– Qu’est-ce que l’hypnose?
– Que peut on accompagner – traiter ?
– Y a-t’il des risques – perd on le contrôle, …

La soirée d’information s’adresse à tous ceux qui souhaitent découvrir ou en savoir plus sur cette approche différente et tellement naturelle pour accompagner de nombreux problèmes psychiques ou physiques (addictions, stress, phobies, douleurs, anxiété, stress, …).

Déroulement : apéro – conférence.
Chacun apporte quelque-chose à grignoter ou à boire.
Posez vos questions et pour ceux qui le souhaitent faites un bref essai.

Animé par Thierry Moens
Maître-Praticien Hypnose Ericksonienne
Nombre de places restreint (max 12).

Pour tous renseignements : 07.60.23.62.62 ou thierry.moens@hicnunc.org

Soirée découverte hypnose –  et si on en parlait.

Quelques explications :

L’HYPNOSE.

L’état hypnotique n’est pas comparable à la veille, le sommeil ou le rêve. C’est un état différent.

François Roustang, Qu’est-ce que l’hypnose ? Ed.de Minuit, P.18.

F.Roustang propose une définition de l’hypnose. Elle est appelée veille paradoxale pour la distinguer de la veille ordinaire, qui est limitée. Veille précisément nommée paradoxale : « le corps semble être en sommeil tandis que les aspects de la veille s’y manifestent avec plus de force et d’ampleur « . Ibid, P.18.

Dans cette veille paradoxale, il y a une prolifération de l’imaginaire. Le pouvoir de l’imagination s’y exprime, transforme notre rapport aux autres et au monde ; nous donne la possibilité d’influer sur notre propre existence et tout particulièrement sur la veille restreinte.

Analogie avec le sommeil paradoxal ?

 » de même que le sommeil paradoxal conditionne l’apparition du rêve nocturne, l’hypnose libère un pouvoir inné, celui d’organiser le monde pendant le jour « . Ibid, P.14.

Ce qui est donc réactivé, sous les apparences du sommeil et par l’imagination, c’est ce pouvoir propre au rêve : cette possibilité d’ordonnancer le monde. Dans le sommeil ordinaire, nous subissons le rêve, dans la veille paradoxale nous tentons de le réorienter, de lui donner un autre cours.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *